Vous êtes ici : Accueil Artistes 2019

BUFFET Bernard

buffet

 

Né le 10 juillet 1928 à Paris, dans le quartier des Batignolles.
En 1943, il étudie le dessin au cours du soir de M. Darfeuille, place des Vosges, puis entre en décembre à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris où il ne restera que deux ans. Ensuite,-il-travaille-seul.
En 1945, il obtient le prix des travaux d'atelier.

En 1946, il expose son premier tableau, un autoportrait, au Salon des Moins de Trente Ans à la Galerie-des-Beaux-Arts.
En 1947, il expose "L'homme accoudé" au Salon des Indépendants et en décembre a lieu sa première exposition présentée par Pierre Descargues, à la Librairie des Impressions d'Art. Raymond Cogniat lui achète pour le Musée National d'Art Moderne de Paris une peinture
"Nature-morte-au-poulet".
En avril 1948, il présente un tableau "Le buveur" au Prix de la Jeune Peinture organisé à la Galerie Drouant-David à Paris. Le Dr Girardin, un grand collectionneur d'art contemporain, défend sa peinture avec passion et attire l'attention d'Emmanuel David sur ce jeune peintre. David propose à Bernard Buffet d'entrer dans sa Galerie avec un contrat d'exclusivité.
Ce contrat a par la suite été partagé avec Maurice Garnier. En juin, à la Galerie Saint-Placide à Paris, il obtient le Prix de la Critique ex-aequo avec Bernard Lorjou. En juillet, une exposition de ses oeuvres aura lieu dans cette Galerie. Il expose "La Ramandeuse de filet" au Salon d'Automne.
En 1949 un amateur d'art met un pavillon à Garches à sa disposition. Comme loyer, Bernard Buffet-lui-donne-un-tableau-par-trimestre.
En 1950, Il compte parmi les membres fondateurs du Salon de la Jeune Peinture organisé par Pierre Descargues.
En 1955, il obtient la première place au référendum organisé par la revue " Connaissance des Arts " désignant les dix meilleurs peintres de l'après-guerre. Il peint les maquettes des décors et des costumes pour "La Chambre" argument de Georges Simenon qui devient son ami.
En 1958, première rétrospective de son Oeuvre à la Galerie Charpentier à Paris. Il épouse Annabel-Schwob-à-Ramatuelle.
En 1961, il peint un ensemble de tableaux représentant la vie du Christ destinés à décorer la Chapelle de Château l'Arc (sa propriété jusqu’en 1954). Dix ans plus tard, à la demande du secrétaire du Pape Paul VI, Bernard Buffet offrira ces tableaux au Musée du Vatican où ils sont exposés-dans-une-salle-particulière.
En mai 1971, il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur.
Le 25 novembre 1973, inauguration du Musée Bernard Buffet, fondé par Kiichiro Okano, à Surugadaira-au-Japon.
Bernard-Buffet-est-élu-à-l’académie-des-beaux-Arts-le-13-mars-1974.
En 1978, à la demande de l'Administration des Postes, il réalise une maquette pour un timbre de trois francs " L'Institut et le Pont des Arts ". À cette occasion, le Musée Postal à Paris présente une exposition-rétrospective-de-ses-oeuvres.
En 1988, inauguration de l'extension du Musée Bernard Buffet de Surugadaira au Japon.
En 1991, il réalise une maquette pour un timbre de vingt-cinq francs soixante-dix centimes, à la demande de l'Administration du Territoire des Terres Australes et Antarctiques Françaises.
En-1993,-il-est-promu-au-grade-d’officier-de-la-Légion-d’Honneur.
En-1997,-les-premiers-symptômes-de-la-maladie-de-Parkinson-apparaissent.
Le 4 octobre 1999, ne pouvant plus peindre en raison de sa maladie, Bernard Buffet met fin à ses jours à Tourtour (Var).
Il a eu 3 enfants, deux filles, Virginie (née le 26 mars 1962) et Danielle (née le 24 avril 1963), et un fils Nicolas (né le 13 mai 1971).

Vous êtes ici : Accueil Artistes 2019