Vous êtes ici : Accueil Artistes 2014

GRAY

 GRAY

GRAY est plutôt dans l’action, “toujours en vadrouille”. À bord de son camion aménagé, elle sillonne la France. Enchaînant les expositions et les projets avec gourmandise.

Insatiable. “C’est une passion tellement forte, confie la sexagénaire. Je vis pour ça. Je veux faire partager mon travail le plus possible, montrer que la peinture offre une grande richesse, accessible à tous”.

Gray s’est lancée elle-même lancée tard, à l’âge de 30 ans après une carrière de coiffeuse et élevé ses deux filles. “Je me suis inscrite à l’école d’arts plastiques, j’ai commencé par un cours, je suis vite passé à deux, à trois…”, se souvient-elle.

En 1986, lors d’un stage, un professeur l’encourage à exposer. Depuis, elle n’a jamais arrêté. “Peindre est devenu une nécessité”, admet-elle.
 Il y a en partout”, concède Gray. Dans son atelier, installé au rez-de-chaussée de la maison familiale, les toiles s’accumulent. Par centaines.

“Je travaille très vite, toujours plusieurs toiles en même temps”, glisse-t-elle. Et le rituel est immuable : la musique à fond et la toile posée à même le sol. Pinceaux et pots de couleurs en main, elle se laisse guider par son instinct. “Je ne suis pas dans l’intellectuel, je peins avec mes tripes, lâche Gray. Peindre est un aveu, une émotion sincère. Mes expériences, mes sensations, ma mémoire et l’écoute musicale sont mes sources d’inspiration et de recherche”. Et l’artiste ne s’interdit rien, se jouant des formes, des couleurs, des matières et des contrastes : “en toute liberté“. C’est avec une franchise identique qu’elle pense ses installations, faites de petits riens, des bouteilles d’eau, du bois, du papier : “des choses simples, sans importance qui une fois mises en scène se regardent d’une autre manière”.

Depuis six ans, la peintre de l’abstrait participe au salon “Comparaisons” dans le cadre de la manifestation “Art en capital” organisée en novembre au Grand Palais. En 2012, le salon s’est exporté en Italie pour une exposition itinérante, à Lecce, Milan et Venise.

La Saint-Marcoise fait partie de l’aventure. “Exposer dans des lieux où les plus grands peintres ont exposé, c’est une fierté”, confie-t-elle, pas vraiment habituée à se mettre en lumière.   (Tiré d’extrait de L’écho de la presqu’ile)

Lieu d'exposition : Mesquer-Quimiac - Chapelle St Louis

Vous êtes ici : Accueil Artistes 2014